jeudi 20 avril 2017

Soutien des élu(e)s de la 5ème circonscription de Seine-Maritime à Benoît HAMON #JeVoteHamon #Hamon2017



A quelques jours d’une élection présidentielle pleine d’incertitudes et de risques où rien n’est encore joué, dans un monde instable et dangereux, nous, élus de Normandie, nous appelons les Françaises et les Français à se rassembler et à voter Benoit HAMON.

La Gauche en responsabilité a incontestablement permis des avancées économiques, sociales et démocratiques importantes : refondation de l’éducation nationale, ouverture de nos nouveaux droits (mariage pour tous, droits rechargeable à l’assurance chômage, compte formation, complémentaire santé pour tous…), instauration de la garantie jeunes, du compte pénibilité ou du tiers payant généralisé, réformes démocratiques (parité, limitation du cumul des mandats…).

Nous devons écrire une nouvelle page pour notre pays, qui redonne espoir et envie aux français. Pour y parvenir, nous devons inventer des solutions nouvelles et faire le pari de l’intelligence collective de notre pays. Nous proposons un projet clair et juste, en cohérence avec les valeurs de progrès et d’émancipation que nous défendons, et qui s’appuie sur 4 refondations décisives.



• Refondation institutionnelle : nos institutions sont à bout de souffle. Il faut changer de République pour redonner confiance aux français. Cela induit une nouvelle constitution qui par son fonctionnement et sa transparence répondra aux volontés des citoyens d’être plus associés et de pouvoir mieux contrôler notre avenir commun via le droit de révocation du Président, la limitation du 49.3, la reconnaissance du vote blanc, la limitation du cumul dans le temps.



• Refondation écologique : notre planète est notre patrimoine commun. Nous devons engager une transition écologique plus rapide qui amènera à la sortie du diesel ou à l’objectif de 50% d’énergies renouvelables en 2025, un plan d’investissement dans la rénovation énergétique ou l’interdiction des perturbateurs endocriniens.



• Refondation économique : dans une société où la machine, l’intelligence artificielle prend de plus en plus de place, la mise en place d’une taxe dite “robots” sur la valeur ajoutée pour financer la protection sociale, créer une protection contre le chômage pour les entrepreneurs, mettre en place une fiscalité comportementale des entreprises avec un impôt sur les sociétés modulé en fonction du taux de réinvestissement de leurs bénéfices dans l’appareil productif, la création d’un Revenu Universel, la réindustrialisation ou l’évolution de la politique agricole commune sont au coeur de la France de demain.



• Refondation de l’Europe : seuls nous ne pouvons rien, unis mais en concurrence, nous nous entretuons. L’Union européenne ne peut plus continuer ainsi. La défense européenne est une urgence, un processus de convergence sociale qui débutera par un salaire minimum par pays à hauteur de 60% du salaire moyen doit être mis en place comme la révision de directive sur les travailleurs détachés pour garantir le respect du principe « à travail égal, salaire égal ». Un moratoire sur le Pacte de stabilité, la modification des règles de Dublin sur le droit d’asile ou la fluidité des relations transfrontalières sont les éléments clés pour redonner du sens à une Europe qui n’est pas simplement celles des marchandises, mais celles des hommes et des femmes avant tout.



Nous entendons la colère, la peur mais aussi l’espoir dans les discussions avec nos concitoyens. Nous entendons celles et ceux qui craignent le pire comme ceux qui le souhaitent. Les solutions ne sont pas dans un retour en arrière, ni dans un repli sur soi ou dans un improbable rassemblement de gens d’accord sur rien.




La France, l’Europe a besoin d’un cap, de convictions fortes et humanistes. Benoît HAMON propose ce chemin.



Signataires dans la 5ème circonscription de Seine-Maritime :


Jean-Claude BATEUX, Parlementaire honoraire, ancien Député/Maire de Pavilly

Christophe BOUILLON, Député /Conseiller Départemental

Martine BLONDEL, Conseillère Départemental / Députée suppléante

Pierrette CANU, Maire de Saint-Pierre-de-Varengeville / Conseillère Départementale

Bastien CORITON, Maire de Rives-en-seine / Conseiller Départemental

Guillaume COUTEY, Maire de Malaunay / Conseiller Départemental

Kamel BELGHACHEM, Conseiller Municipal de Lillebonne

Baptiste DETALMINIL, Adjoint au Maire de Barentin

Patrick DOUILLET, Conseiller Municipal de Pavilly

Yves GUEST, Adjoint au Maire du Houlme

Stéphanie HAQUET, Maire-déléguée de Villequier/Rives-En-Seine

Karrine JUNG, adjointe au Maire d'Arelaune-en-Seine

Pierre MELIAND, Conseiller Municipal de Duclair


...



dimanche 16 avril 2017

Hommage à Gilbert NANTOU




C'est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de notre camarade Gilbert NANTOU. Il allait avoir 86 ans cette année.
Gilbert avait été adjoint au maire de Jean-Claude Bateux de 1995 à 2001 et a siégé à plusieurs reprises au sein du conseil municipal comme membre de l’opposition. 
Il figurait sur la liste "Pavilly Demain" menée par Patrick Douillet aux dernières élections Municipales à Pavilly en 2014.
La cérémonie aura lieu au crématorium d'Yvetot jeudi 20 avril à 10h40, la dispersion de ses cendres aura lieu le même jour à 14h15 au cimetière de Pavilly.
La section PS de Pavilly présente ses plus sincères condoléances à son épouse Marthe et sa famille.

vendredi 14 avril 2017

Réunion sur le Revenu Universel et le programme de Benoît HAMON à Pavilly le 19 Avril



Une réunion publique aura lieu à Pavilly pour échanger sur le Revenu Universel et le programme de Benoit HAMON le :

Mercredi 19 avril 2017 à partir de 19h15 (Maison pour Tous de Pavilly – Rue du Colonel Daussy - Salle des gradins).

En présence de :

Jean-Claude BATEUX, Parlementaire honoraire, ancien député-maire de Pavilly

David FONTAINE, Adjoint au Maire de Saint Etienne du Rouvray

Nicolas ROULY, 1er Secrétaire Fédéral de Seine-Maritime


MERCI par avance de solliciter un maximum de personnes pour assister à celle-ci :-)

Contact :

contact@ps76.fr - 02.32.81.62.00



samedi 8 avril 2017

Benoît HAMON est le candidat du pouvoir d’achat et de la feuille de paye #Hamon2017 #RUE


Elu Président de la République, Benoît Hamon mettra en place dès le 1er janvier 2018 la première étape du Revenu Universel d’Existence (RUE). 

Celui-ci profitera dans un premier temps à 19 millions de Français. Dès l’âge de 18 ans, pour toute personne gagnant moins de 1,9 smic brut par mois soit 2800 € (ou 5600 € pour un couple), le RUE apportera un gain de pouvoir d’achat et un gain de sécurité.

Le RUE sera en effet versé chaque mois, automatiquement et sans démarche par les administrations fiscales et sociales. 

C’est une véritable révolution qui va simplifier la vie des citoyens français. Le RUE représentera en moyenne un gain de pouvoir d’achat de près de 2000 euros par an pour 19 millions de Français.

Avoir de la visibilité sur ses revenus et percevoir un salaire juste permet d'être inclus dans la société. Le RUE est le nouveau pilier de la protection sociale du XXIe siècle et le meilleur ami du travail, mais du travail mieux payé et moins subi.

Benoît HAMON est le candidat du pouvoir d’achat de et de la feuille de paye.  


Pour calculer le montant de votre Revenu Universel d'Existence RDV ici : 






 
 

mardi 21 mars 2017

Disparition d’Henri Emmanuelli



par Jean-Christophe CAMBADÉLIS


C’est une infinie tristesse qui saisit aujourd’hui la famille socialiste à l’annonce de la disparition de l’une de ses plus grandes figures, Henri Emmanuelli.
Membre de notre Parti dès sa fondation en 1971, il fut l’un des compagnons de François Mitterrand et rapidement une personnalité unique et incontournable.
Élu dès l’âge de 32 ans à l’Assemblée nationale, Henri Emmanuelli resta tout au long de sa vie, ancré à ses convictions comme aux Landes.
Pour tous les socialistes, Henri Emmanuelli était une voix. Une voix rocailleuse. Quelques fois sévère mais toujours maîtrisée. Une voix au service de si nombreux combats politiques, de la conquête à l’exercice du pouvoir.
En 1981, Henri Emmanuelli participe au premier gouvernement de Pierre Mauroy. Il exercera, par la suite, de nombreuses responsabilités à la tête de l’État comme au Parlement.
Dans une période politique mouvementée, nous n’oublierons pas qu’il sut être un Président de l’Assemblée nationale exemplaire et respecté sur tous les bancs.  Ses présidences successives de la Commission des Finances auront marqué une étape importante du renforcement du travail parlementaire.
Aucun grand débat n’était indifférent au leader socialiste qu’il était. Henri Emmanuelli savait plus que tout autre conjuguer la conviction et la bienveillance. Il pouvait être féroce dans le débat mais d’une grande élégance dans la vie. Il avait l’âme socialiste chevillée au corps et était toujours très respectueux des autres.
Premier secrétaire du Parti socialiste de 1994 à 1995, il contribua – par son sens des responsabilités – au redressement de notre formation et – par  son engagement- à la campagne présidentielle de 1995. De ses expériences, il cherchait continuellement à convaincre et à transmettre.
Pour nous, Henri Emmanuelli restera toujours l’enfant des Landes, dont il avait l’accent mais surtout la passion. Président du conseil départemental, il sut façonner ce territoire en y développant les services publics et en contribuant à l’essor de son tissu industriel et économique.
Le Parti socialiste exprime ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Il se tient au côté de tous les camarades aujourd’hui endeuillés.


dimanche 26 février 2017

L’union de la gauche commence avec le ralliement de Jadot à la candidature de Hamon #Hamon2017



C’est officiel : le candidat écologiste Yannick Jadot se rallie à la candidature du socialiste Benoît Hamon. Invité au Journal Télévisé de France 2, le candidat d’EELV à l’élection présidentielle a précisé les contours de son accord avec le candidat de la gauche.
"Mon objectif est que le prochain président soit écologiste. La victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche a modifié le paysage politique et a donné à chacun une responsabilité" . 
Yannick Jadot en a aussi profité pour détailler les modalités de l’accord passé avec Benoît Hamon : Sortie du nucléaire dans 25 ans, fin du projet de l’aéroport Notre Dame des Landes, la sortie des pesticides, de la proportionnelle aux Législatives, une constituante…
Yannick Jadot a par ailleurs enjoint Jean-Luc Mélenchon de rejoindre cet accord : "Jean-Luc, dans cet accord, il y a tout ce que tu défends : une constituante, la proportionnelle, la sortie du nucléaire, la sortie des pesticides, la protection de la santé, la protection du travail, la lutte pour la justice sociale".


lundi 30 janvier 2017

Benoît HAMON candidat du Parti socialiste à l'élection Présidentielle de 2017 #Hamon2017



Benoît Hamon s’est imposé comme le candidat socialiste à la présidentielle de 2017 au soir du 29 janvier grâce à une très large victoire sur Manuel Valls à l’occasion du second tour des Primaires citoyennes de gauche.
Il l’a largement en obtenant 59 % contre 41 % pour Manuel Valls sur un peu plus de 2 millions de votants.
Fort du vote de près 1.200.000 personnes en sa faveur, Benoît Hamon obtient une légitimité. Ce soutien lui donne aussi une grande responsabilité. Celle d’éviter aux électeurs de gauche d’avoir à choisir entre Le Pen et Fillon au second tour de la présidentielle.
Cette belle victoire est avant tout la victoire des idées : Transition écologique, redistribution des richesses, changement de nos institutions.
Ces 3 piliers sont aujourd’hui partagés par les candidats socialiste, écologiste et de la France Insoumise.
Ils dessinent ce que sera la Gauche de demain.
La bataille pour un programme commun rose, rouge et vert avec Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot, voir une candidature unique candidature unique, doit maintenant s’amplifier pour remporter l’élection Présidentielle au soir du 7 mai prochain.

mercredi 18 janvier 2017

Primaires Citoyennes des 22 et 29 Janvier 2017 : à Pavilly venez voter à la Maison pour Tous de 9h à 19h #PrimairesCitoyennes




Pour voter aux Primaires Citoyennes de gauche des 22 et 29 Janvier prochain à Pavilly, mais aussi à :

- Blacqueville
- Bouville
- Butot
- Carville-la-Folletière
- Croix-Mare
- Ecalles-Alix
- Emanville
- Fresquiennes
- Goupillières
- Limésy
- Mesnil-Panneville
- Sainte-Austreberthe
- Saint-Martin de l’If (Betteville, Fréville, La Folletière, Mont-de-l'If)


RDV à la Maison pour Tous de Pavilly entre 9h et 19h.





mardi 10 janvier 2017

Primaires Citoyennes en Seine-Maritime : Mode d'emploi #PrimairesCitoyennes




COMMENT CA MARCHE ?
Les électeurs et électrices inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2015 voteront dans leur bureau de vote habituel. Pour cela ils doivent se munir d’une pièce d’identité, verser une contribution de 1€ par tour et signer la liste d’émargement qui vaut acceptation de la charte des valeurs de la Gauche et des écologistes. Pour les citoyens s’étant inscrits sur les listes électorales après le 1er janvier 2016 et avant le 31 décembre 2016, ils doivent également se présenter avec une pièce d’identité mais aussi avec une attestation ou une preuve de leur inscription sur la liste électorale de la commune. Cette vérification est nécessaire pour les autoriser à voter. Ils versent ensuite leur contribution d’1€ par tour pour pouvoir voter. Les membres des organisations de jeunesse de gauche (MJS/JRG) ainsi que les adhérent-e-s des partis co-organisateurs de nationalité étrangère pourront voter à condition de s’être inscrits sur le site internet des primaires avant le 25 décembre 2016.


OU VOTER ?
En Seine-Maritime, tout a été fait pour permettre à chaque citoyen qui le souhaite de pouvoir voter à proximité de son domicile.
128 bureaux de vote sont prévus qui seront tenus par des volontaires, militants ou non.
On peut trouver son bureau de vote sur le site www.lesprimairescitoyennes.fr ou en appelant au 02.32.81.62.00Les bureaux de vote seront ouverts de 9h à 19h. Les résultats seront collectés au niveau départemental puis national. Ils seront proclamés par la Haute Autorité des Primaires départementale. Une question sur le vote ? N’hésitez pas à nous contacter !

COMMENT ON ORGANISE ? 
Le Comité Départemental d’Organisation des Primaires met en place le dispositif opérationnel de la Primaire Citoyenne dans notre Fédération.
Il est composé de 12 camarades élu-e-s par le Conseil Fédéral à la proportionnelle des motions du Congrès de Poitiers. Il se réunit toutes les semaines depuis le mois de décembre pour travailler à l’organisation matérielle de la Primaire. Il a ainsi pu travailler collectivement à l’élaboration de la carte des bureaux de vote primaires, en lien avec les sections, à la bonne application des règles nationales, à la mise en place de formations sur le territoire seinomarin, à la diffusion du code électoral et des éléments de communication fournis par la Fédération. Il intègre également dans sa composition les membres des partis co-organisateurs (Front Démocrate / UDE et Parti Radical de Gauche) et des permanents fédéraux selon leurs domaines de compétence. De plus, depuis le 16 décembre, 17 membres le compose.


QUI CONTROLE ?
La Haute Autorité des Primaires citoyennes veille à la régularité de la désignation du (de la) candidat-e à la présidence de la République issu-e des primaires.
Enregistrer, vérifier les candidatures, s’assurer du respect par les candidat-es des règles des Primaires citoyennes, elle veille au respect du débat contradictoire, à l’égalité de traitement entre les candidats, à l’impartialité des organisateurs et au respect nécessaire entre les candidats. Elle assure le respect des règles de la Charte éthique et des règles de campagne définies par le comité national d’organisation des primaires comme l’engagement des candidat-e-s à soutenir le/la vainqueur des Primaires Citoyennes. Comme en 2011, la Haute Autorité enregistre les candidatures, contrôle la régularité des opérations de campagne et du scrutin, tranche les contentieux, arrête et proclame les résultats.

En Seine-Maritime, les personnalités choisies pour représenter la Haute Autorité sont également des juristes. La Haute Autorité, déclinée dans chaque département, dispose au niveau local des mêmes pouvoirs que la Haute Autorité nationale. Compétente pour trancher tout litige au niveau départemental, pour proclamer les résultats départementaux et contrôler les opérations de vote des 128 bureaux seinomarins.

Chacun peut contacter la Haute-Autorité en Seine-Maritime au 02.32.81.62.00.



mardi 3 janvier 2017

Primaires citoyennes : Les candidats #PrimairesCitoyennes




Le 17 décembre 2016, la Haute Autorité des Primaires a validé les 7 candidat-e-s aux Primaires Citoyennes des 22 et 29 Janvier 2017, les voici :


manuel_valls_portrait
MANUEL VALLS
Suivre : clic

2---pinel-Web
SYLVIA PINEL
Suivre : clic

3---peillon-Web
VINCENT PEILLON
Suivre : clic

4---derugy-Web
FRANCOIS DE RUGY
Suivre : clic


5---montebourg-Web
ARNAUD MONTEBOURG
Suivre : clic

6---hamon-Web
BENOIT HAMON
Suivre : clic

7---benhamias-Web
JEAN-LUC BENNAHMIAS
Suivre : clic



Plus d'informations sur : http://www.lesprimairescitoyennes.fr/



lundi 2 janvier 2017

Jean-Claude BATEUX et Denise GENTY décorés de l’Ordre National du Mérite



Le 15 décembre 2016 fut remise la médaille de l’Ordre National du Mérite à Jean-Claude BATEUX, Parlementaire honoraire de Seine-Maritime, en présence de l’ancienne ministre Valérie FOURNEYRON et de notre Député Christophe BOUILLON.
Un moment riche en émotions pour rendre hommage à un homme qui s’est investi de nombreuses années au service de ses concitoyens, comme Député pendant 24 ans, maire de Pavilly pendant 6 ans, mais aussi comme Conseiller général et régional.

Quelques jours plus tard, le 20 décembre 2016, une autre figure locale de Pavilly, Denise GENTY, Présidente fondatrice de l’atelier Papier Carton qui a été décorée de l’Ordre National du Mérite par Hélène Geoffroy, Secrétaire d'Etat chargée de la ville .


Engagée très tôt dans les activités du centre social de Pavilly, la formation permanente, la gestion communale, Denise sera également élue conseillère municipale en 1983. En 1995, élue première adjointe en charge des affaires sociales de Jean-Claude Bateux, elle deviendra vice-présidente du CCAS jusqu’en 2001.
En 1989, avec les travailleurs sociaux du centre social de la Croix-Rouge, elle réfléchit au moyen de réinsérer par le travail les personnes touchant le RMI. C’est ainsi qu’est né l’atelier Papier Carton (APCAR).
Après avoir cédé la présidence en juin 2016 à l’élu municipal Patrick Douillet, Denise continue d’apporter son soutien à d’autres associations.

C'est une belle et juste récompense pour Jean-Claude et Denise.